Get Adobe Flash player
Home Les News News Europe, France & Monde

Europe, France & Monde

Un mois de juillet chargé pour Florian Mougenel et Robin Abdelaziz

 

Ils n’ont pas chômé ! Durant tout le mois de juillet, les meilleurs jeunes kayakistes français ont enchaîné les compétitions, des championnats d’Europe de Plovdiv (Bulgarie) aux Mondiaux de Minsk (Biélorussie) en passant par les France à Libourne. Retour sur les résultats de ce mois avec les deux Normands présents en équipe de France : le junior rouennais Florian Mougenel (18 ans) et le U23 vernonnais Robin Abdelaziz (22 ans).

Plovdiv - 14 au 18

Si Robin Abdelaziz a eu plus d’un mois pour se préparer à disputer ces championnats d’Europe, ce n’est pas le cas de Florian Mougenel. Recalé au moment des traditionnelles piges de Mantes-la-Jolie pour six petits centièmes, le Rouennais s’est vu rappelé par la fédération après que l’un des titulaires soit tombé malade. « Ça a totalement modifié mon programme », confirme-t-il. Et c’est pourquoi la 7e place décrochée en K4 1 000 m l’a particulièrement étonné. « Même si, lors du stage, le chrono n’a fait que descendre à chaque course, on manquait encore d’automatismes. C’est donc un peu surprenant, ça prouve que l’équipe s’est vite trouvée. »

Sentiment peu ou prou partagé par le Vernonnais, 7e lui aussi, en K4 1 000 m également. « Ca a été compliqué en séries, mieux en demie et la finale a commencé à ressembler à quelque chose de correct. »

Libourne - 19 au 23

Sitôt arrivés à Paris, les deux Normands ont pris la route de la Gironde pour les championnats de France. Avec un programme là aussi plutôt conséquent. Ainsi, Robin Abdelaziz a combiné le K2 1 000 m (5e avec Quentin Urban), le K4 200 m - « plus pour donner un coup de main, le sprint ce n’est mon truc » - et évidemment le K4 1 000 m. « On a décroché la médaille d’argent avec Quentin Urban, Sébastien Jouve et Camille Jacob. C’est mieux que l’an passé (bronze), mais on souhaite aller chercher le titre l’an prochain ! »

Pas de médaille pour Mougenel, mais une semaine intéressante avec une 4e place en K1 1 000 m - « j’ai pris ma revanche par rapport aux piges » -, une 5e sur 200 m et une finale B remportée en K2 1 000 m.

Minsk - 27 au 31

En Biélorussie, la fatigue a commencé, naturellement, à se faire sentir. « Certaines journées de voyage ont été très compliquées à vivre, souligne Abdelaziz. Ca n’a pas facilité la récupération, même si le staff de l’équipe de France a tout fait pour gérer au mieux l’enchaînement des compétitions. » Malgré la lassitude, le Vernonnais est ses copains du K4 1 000 m U23 ont réalisé une très bonne course en série, se classant devant l’équipage russe, champion d’Europe à Plovdiv. « Ça nous a mis en confiance, poursuit-il. Mais on a manqué notre finale (9e). Le départ a été raté et on a réagi qu’après 500 m, bien trop tard pour espérer quelque chose. »

Neuvième temps avant la finale, le quatuor junior de Florian Mougenel a lui terminé au 7e rang de ces Mondiaux. « Notre première course avec le vent de face, note le jeune Rouennais. On n’était pas dans le bon tempo, mais on a su relancer pour battre les Slovaques et les Espagnols, terminant à 1’’ des Polonais, quatrièmes. »

J.-P. H.